Print PDF
Traduction non disponible pour le moment.

Communication

Le produit final du projet Palevalut est la rédaction et la diffusion d’un guide de recommandations de l’évaluation intégrée, opérationnelle et pluridisciplinaire de l’impact et de l’efficacité des stratégies de lutte antipaludique mises en place dans le cadre des PNLP. Ce guideméthodologique inclura les procédures, les protocoles et les modes opératoires adaptés aux différentes stratégies de lutte antipaludique.Il constitue la quatrième et dernière étape (Work Package 4) du projet Palevalut. La publication du guide méthodologique final est prévue pour le mois d’avril 2016 et sera disponible ici.

Coordination

Trois niveaux de coordination seront assurés :

  • La Coordination Générale du projet sera assurée par C. Rogier (IPM ; principal investigateur, PI) et F. Remoué (IRD ; co-PI).
  • Un Comité de Pilotage sera constitué des responsables pays, d’un adjoint « national » pour chaque pays ainsi que des représentants des PNLP. Il se réunira par téléconférence au moins une fois par semestre, un mois avant la date de rendu du rapport semestriel à FEI.
  • Un Secrétariat Scientifique est chargé de préparer les documents de référence, notamment les Procédures Opératoires Standard. Au sein du Secrétariat, un responsable par discipline est désigné et a un rôle de coordination.

La coordination constitue en soi le 5ème Work Package du projet Palevalut.

Au sein du secrétariat, des « pilotes de disciplines » auront un rôle de coordination :

-Entomologie: C. Pennetier

-Epidémiologie: C. Rogier

-Biologie/immunologie: F. Remoué

-Parasitologie et sensibilité aux antipaludiques : M Randrianarivelojosia

-Economie de la santé: M. Audibert

-Anthropologie et autres disciplines des sciences humaines et sociales : M. Egrot

-Analyse des systèmes de santé: M. Etchepare

  • Dans chaque pays, des managers de projet seront chargés d’établir le suivi et les comptes rendus trimestriels d’activité (aspects administratifs et financiers) adressés à l’IPM. Ce suivi fera l’objet de la mise en place de procédures ad hoc.
  • Un guide méthodologique a été publié et est accessible en ligne comprenant les procédures, les protocoles et les modes opératoires relatifs aux méthodes sélectionnées, évaluées et validées pour l’évaluation post-déploiement de l’efficacité et de l’efficience des mesures de lutte antipaludique, ainsi que l’identification et la mesure des facteurs interférant avec leur efficacité.
  • Une évaluation de l’efficacité des mesures de lutte antipaludique financées par le FM et une analyse des facteurs interférant avec leur efficacité ont été effectuées dans cinq pays : le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Madagascar et le Niger. Ses résultats ont été transmis à FEI, au PNLP de chaque pays, au FM, et ont été publiés dans des rapports accessibles en ligne et dans des revues scientifiques internationales.

a) Financement

Le projet Palevalut est financé par Initiative 5% Sida, Tuberculose, Paludisme, géré par France Expertise Internationale (FEI) pour le compte du Ministère Français des Affaires Etrangères et Européennes (MAEE).

           Convention n°12INI210.

b) Site internet dédié

 Pour assurer cette coordination du projet, un site internet dédié (avec zone de partage) sera créé.

- Mise en place : Le site internet sera créé par l’IRD au Bénin, sous la responsabilité de l’UMR-MIVEGEC (F. Remoué) qui a précédemment crée et entretenue plusieurs sites. Un prestataire de service IRD (ingénieur informaticien avec précédentes expériences en site internet) sera chargé de sa mise place (durée= 3 mois, prestataire contacté : Alexandre Gnacadja, béninois), suivant un cahier des charges établis par l’IRD-UMR224 en accord avec le PI du projet, C. Rogier (IPM). Le suivi du site internet et ses modifications régulières seront assurés sous forme de prestation de service ponctuelle, bimensuel et ceci pendant toute la durée du projet (36 mois). Le site internet sera logé sur un hébergeur en France (OVH.com) et aura l’adresse suivant : www.palevalut.org

- Contenu : Le site internet comprendra une partie accessible à tout public et une partie réservée aux membres du consortium.

La partie « grand public » contiendra les informations de base sur le projet et son évolution (page d’actualité renouvelée tous les 2 mois) ainsi que les affiliations et renseignements (résumé de leur carrière, publications) sur tous les participants du consortium, incluant un lien internet vers leur structure de recherche et/ou unité de recherche. Elle contiendra aussi tous les documents mis en diffusion (le présent document présentant le projet, les rapports d’activité semestriels, les comptes rendus des réunions de présentation des résultats et les rapports destinés aux partenaires PNLPs, Fonds Mondial, Rolle Back Malaria, etc…).

La partie « réservée » sera protégée par « mot de passe » et contiendra et permettra l’échange et l’élaboration concertée des documents du projet, protocoles procédures et modes opératoires, comptes rendus de réunions et rapports d’activité en cours d’élaboration, et toutes informations fournies par le secrétariat ou le comité de pilotage qui ne serait pas destinées à être diffusées. Les personnels ayant accès à cette partie auront formellement accepté les termes d’une charte relative à l’utilisation et la régulation du site.

- Coordination : Le site sera coordonné à l’IRD au Bénin (UMR224) par C. Rogier et F. Remoué (Webmasters). Tout contenu sera préalablement validé après échanges avec le Secrétariat et avant mise en ligne sur le site (à l’exception des documents partagés en cours d’élaboration).

c) Missions d’experts

Des missions des principaux experts entre les différents pays seront organisées pour assurer le transfert des expériences et la coordination des activités.

Les transferts d’expérience seront par ailleurs assurés par l’activité II.4 et les ateliers de transfert d’expérience prévus avant les études III.1 à III.3 en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Niger.

d) Résultats opérationnels attendus

Un réseau d’experts des pays d’endémie ayant participé au projet a été constitué et est disponible pour mettre en œuvre le guide dans leur pays ou dans d’autres pays, à la demande et/ou au bénéfice d’organisations nationales ou internationales. La liste de ses membres est     accessible en ligne.

e) Application, diffusion et transposition des résultats

Le guide méthodologique sera mis en ligne sur des sites web accessibles gratuitement, par exemple ceux de l’IRD, le RIIP ou d’autres organismes comme FEI, le FM, l’OMS,… selon les accords qui pourront être établis.